Franchesse

 

 

carte-postale-franchesse

Population : 459 hab

Nom des habitants : Franchessois ou Lanciers

Superficie : 4 024 ha

Hab/km² : 11 hab/km²


Adresse de la Mairie :

11 Place Marguerite Chanier
03160 Franchesse
Tél : 04.70.66.26.26
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web : www.franchesse.fr

 

Horaires d'ouverture :

lundi, mardi, jeudi et vendredi :
9h à 12h et 13h30 à 17h
samedi : 9h à 12h

Maire : 
M. Gérard VERNIS
Secrétaire de mairie :
Mme Isabelle VILLE

 

Pour la petite histoire...

 

Le nom de la commune vient vraisemblablement de la franchise que lui a accordée le seigneur de Bourbon en 1151.


Si les hommes préhistoriques ont laissé des silex taillés, et si quelques noms de lieux (comme « Avreuil ») sont d’origine gauloise, c’est sans doute à l’époque romaine que la commune de FRANCHESSE a pris de l’importance puisque pas moins de trois voies la traversaient : Limoges à Nevers, Clermont à Bourges et Bourges à Lyon. Les vestiges d’une borne milliaire sont d'ailleurs encore visibles sur le tracé de cette dernière voie.


Classée « Monument Historique » en 1886, l’église Saint Etienne a été construite à la fin du XIIème siècle et restaurée au XVème. C’est grâce à l’énergique défense des femmes du bourg que sa destruction, programmée pendant la révolution, a pu être évitée. En retrait sur sa petite place, elle offre un merveilleux exemple du style roman auvergnat et, à l’intérieur, le visiteur s’y sent retranché du monde.


Les fossés qui ceinturaient le bourg au Moyen Age restent bien visibles puisque qu'ils sont encore partiellement en eau.
Quelques demeures anciennes méritent également l’attention du visiteur comme « la Poissonnerie », qui date du XVIème siècle, ou encore l’ancien Hôtel du « Cheval Blanc » (où déjeunèrent en 1565 Charles IX et sa mère Catherine de Médicis, se rendant de Paris à Moulins) et l’ancien hôtel du « Boeuf Couronné ».


Les différents châteaux dispersés dans la commune ont, quant à eux, tous été remaniés au cours des deux derniers siècles mais certains sont cependant intéressants, à savoir : le château d’Avreuil et celui de « la Chapelle » jouxtant la chapelle Sainte Radegonde (datant approximativement du XIVème siècle).


Située au coeur du Bocage Bourbonnais caractérisé par ses grasses prairies entourées de haies vives, la commune de Franchesse a essentiellement basé son activité économique sur l’agriculture. Les domaines et métairies qui pratiquaient à petite échelle l’élevage d’animaux divers et la polyculture ont progressivement cédé la place à des exploitations toujours grandissantes et qui tendent à spécialiser leurs productions.


Des routes qui suivent la ligne de crête entre les vallées de la Bieudre et de la Burge (RD 1 vers Limoise et « les Bégards » point culminant de la commune à 322 m, ou RD 135 vers Ygrande), de vastes et magnifiques panoramas s’ouvrent au regard sur la forêt de « Tronçais » et les plaines du Berry d’une part, et sur la vallée de l’Allier, les contreforts du Morvan, le Forez et les monts d’Auvergne d’autre part.

 




 

C-toucom web