Saint-Plaisir

 

 

carte postale 2



Population : 409 hab

Nom des habitants : Saint Plaisirois

Superficie : 5 254 ha

Hab/km² : 8 hab/km²


Adresse de la Mairie :

18 Grande Rue
03160 Saint Plaisir
Tél : 04.70.67.02.17
Fax : 04.70.67.05.23
Courriel :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Horaires d'ouverture :

mardi et jeudi : 8h30 à 12h et 13h30 à 17h
vendredi : 8h30 à 12h et 13h30 à 17h



Maire : 
M. Didier THEVENOUX
Secrétaire de mairie :
Mme Mireille BUVAT

 

 

Pour la petite histoire...

 

Avec 755 hectares de forêt domaniale de Civrais et 350 hectares de bois en forêt privée de Champroux, Saint-Plaisir est résolument une commune aux verts horizons. Ici, on ne compte plus les centenaires, tant  l’air est vivifiant !


A l’époque gallo-romaine, ces forêts furent défrichées pour les besoins artisanaux d’alors. Après la décadence et la disparition de cette civilisation, la forêt reprit ses droits et son espace. Une nouvelle déforestation eut lieu au Moyen Age. Des clairières autour des habitations naquirent, c’est le cas des hameaux de Gennetines et de La Faix.


L’église romane du XIIème siècle dépendait du monastère bénédictin de Souvigny. Sous le pavé de l’église plusieurs sarcophages furent découverts dont l’un est exposé au Musée de Moulins. Les épais couvercles de deux autres servirent de bancs publics sur la place de l’église, montrant que ce bourg a une origine ancienne.


Saint-Plaisir  eut  plusieurs  appellations  au  XIVème siècle : Saint-Plasoir, Saint-Placidi, Saint-Plaizoir, Saint-Plaisis, Saint-Plaisir, Saint Plésir en 1403 et Bieudre sous la Révolution ont également dénommé le village.


Selon une légende, un bénitier trouvé dans un champ fut hissé sur un chariot tiré par quatre boeufs. A moitié chemin, ces derniers s’arrêtent et ne veulent plus avancer. On le déchargea au carrefour de la Faix, où il est encore visible, à moitié brisé et incapable de conserver l’eau, d’où l’adage local : « sec comme le bénitier de Gennetines ».


Les habitants de la commune, les Saint-Plaisirois, sont aussi surnommés les Cocheriaux appellation due au nombre important de champignons comestibles, les coulemelles (cocherelles), sur ce coin de Bourbonnais.


Sur la rivière la Bieudre et ses ruisselets affluents, de nombreux moulins à eau ont fonctionné jadis.


Saint-Plaisir, plus près de nous, a été marquée dans sa chair par un épisode sanglant de la Résistance, une stèle rappelant à l’orée de la forêt de Civrais le combat de Bouillole.

 

 

C-toucom web