Ygrande


 

carte-postale-ygrande 

Population : 793 hab

Nom des habitants : Ygrandais

Superficie : 5 270 ha

Hab/km² : 15 hab/km²


Adresse de la Mairie :

Rue Emile Guillaumin
03160 Ygrande
Tél : 04.70.66.30.66
Fax : 07.70.66.34.99
Courriel :
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Horaires d'ouverture :

lundi : 13h30 à 17h30
mardi, jeudi et vendredi :
8h30 à 12h et 13h30 à 17h30
mercredi : 8h30 à 12h
samedi : 8h30 à 12h


Maire :
M. Pierre THOMAS
Secrétaire de mairie :
Mme Angéline SAUTHON

 

Pour la petite histoire...


Ygrande se situe à un noeud routier important, sur les lieux mêmes où, dès la préhistoire, une tribu nomade se fixa auprès d’une fontaine abondante qui porte le nom de la Grand-Font. Le nom Ygrande tend à démontrer qu’à l’époque gauloise, le village se situait à la frontière séparant les Bituriges (Berry) et les Arvernes (Auvergne).

La commune s’assoit sur la ligne de partage des eaux de l’Allier et du Cher, ce qui explique que, d’où qu’on vienne, il faille gravir des côtes avant d’atteindre ce gros bourg.


L’écrivain-paysan Emile Guillaumin (né en 1873 et mort en 1951 à Ygrande où toujours il vécut) a marqué à jamais l’histoire locale, pour devenir le Sage d’Ygrande. Le musée dédié à son action d’humaniste, de syndicaliste, de journaliste et de romancier, vous permet de vous imprégner du lieu même où il écrivit au début du XXème siècle son chef-d’œuvre « La vie d’un simple ». Autre écrivain ygrandais, Camille Gagnon a laissé à la postérité une œuvre précieuse consacrée à l’ethnographie bourbonnaise et à la botanique.


Sur le vaste territoire d’Ygrande, vous pouvez également découvrir le château de Pont-Lung (fin du XVème siècle), la gentilhommière de la Grolière (1613), le château d’Ygrande (1836) avec d’importants communs, la chapelle Saint-Roch (XVIIème siècle), mais surtout  l’église Saint Martin (XIIème et XIIIème siècles), de style roman bourguignon, surmontée d’une très haute flèche de pierre qui permet de repérer Ygrande loin à la ronde.


De nombreux chemins vous conduiront vers le plan d’eau de Vieure, les forêts de Gros-Bois et de Civrais, vous permettront de découvrir croix, lavoirs, fontaines, témoins d’une histoire locale riche, et vous feront traverser des exploitations agricoles où l’élevage demeure l’activité principale.


Une tradition à ne pas rater : le Carnaval qui a vu le jour en 1930, réunit dans une ambiance débridée, le dimanche qui précède la mi-Carême, de superbes chars fleuris qui font la fierté de leurs créateurs ygrandais.

 

 

 

C-toucom web