Daniel LEVIEUX
04 70 47 19 01
ANACR.Meillard@gmail.com
http://atelier-numerique.org/pupitre/anacr03/1107-comite-anacr03.htm
8 Route du Cheval Blanc, 03240, Tronget, Allier, Auvergne-Rhône-Alpes
Posté dans Autres

Nous connaître

Comité local de l'Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance ANACR.

C'est la structure à l'échelon local d'une association organisée au niveau national et départemental. Le comité local couvre le territoire des communes de Besson, Bresnay, Chatel de Neuvre, Chatillon, Chemilly, Cressanges, Deux-Chaises, Gipcy, Le Montet, Le Theil, Meillard, Meillers, Monétay sur Allier, Noyant, Rocles, Saint-Hilaire, Saint-Sornin, Souvigny, Treban, Tronget.

Siège social : Mairie de Meillard - 03500 MEILLARD
Local : Place du Général Hoche - 03240 LE MONTET

Contact courriel : ANACR.Meillard@gmail.com

Site Internet : anacr03.fr  

Le Comité Local Meillard-Le Montet de l’Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance ANACR a vocation à perpétuer l’action menée par l’ANACR depuis sa fondation pour la défense des valeurs de la Résistance, pour la défense des intérêts moraux et matériels des Résistants, pour assurer la pérennité du patrimoine moral et matériel de l’ANACR.

 

Combien de fois avez-vous fait l’expérience, comme moi, de la méconnaissance de notre association ? Nous en sommes souvent surpris, tant il nous est naturel de savoir qui nous sommes et ce pourquoi nous agissons ! Il nous arrive même parfois d’imaginer que ceux qui nous entourent sans trop nous connaître tireraient le plus grand profit à nous rejoindre.
L’appréhension des enjeux et la compréhension des errements du monde d’aujourd’hui n’est-elle pas plus facile à la lumière de la mémoire des hommes et des femmes dont le combat victorieux nous rendit à la libération l’honneur perdu par Pétain, la liberté d’un peuple asservi par l’occupation nazie, la fierté citoyenne d’une démocratie républicaine reconquise ?
Notre association a dû lutter pendant des décennies pour qu’il soit fait droit aux combattants de la Résistance de la reconnaissance de la nation.
Il avait fallu attendre 1961 pour que la mobilisation des jeunes sur la thématique de la Résistance et de la Déportation se réalise dans le Concours National de la Résistance et de la Déportation organisé chaque année sous l’égide de l’Education Nationale avec le concours des associations mémorielles.
Il aura aussi fallu près de 70 ans pour que le 27 mai soit enfin institué « Journée Nationale de la Résistance » en référence à la première réunion du Conseil National de la Résistance présidé par Jean Moulin le 27 mai 1943, rue du Four à Paris.
Bien des choses ont été faites depuis la création des Anciens FTP en mars 1945, les temps de l’immédiat après guerre et des amicales d’anciens combattants que l’ANACR va finalement fédérer en 1954. La jeunesse de beaucoup de Résistants nous a garanti jusqu’à ces dernières années la présence active des témoins vivants avec la richesse de leur témoignage et la marque de leur engagement.
Puis le temps du passage de relais est arrivé, avec plus ou moins de bonheur selon les lieux et les comportements des acteurs. Pour ce qui nous concerne dans le département, et tout particulièrement dans notre comité local, le passage de témoin s’est opéré dans une logique de développement à la fois respectueuse et mobilisatrice pour garantir la pérennité de notre action au service de la mémoire de la Résistance.
Nous voilà désormais au milieu du gué vers la seconde métamorphose qui ouvrira le temps du monde sans témoin après les années de transitions qui nous ont fait travailler côte-à-côte.
Rien n’est jamais gagné d’avance, et ce que nous pourrions considérer comme notre réussite reste fragile à la merci de bien des obstacles.
L’un parmi beaucoup d’autres se forme dans les intentions déjà souvent contestées du grand rassemblement des mémoires de toutes les guerres... Rien ne serait plus néfaste au travail mémoriel que la mauvaise cuisine de ce grand mélange dans la confusion des genres, des origines des conflits comme de leur résolution.
Nous devons être attentifs aux dangers d’une banalisation des thèses d’extrême droite avec leur lot de racisme, de xénophobie et de violence séduisant trop d’esprits faibles.
Nous devons rester vigilants pour préserver notre patrimoine mémoriel et sa spécificité en étant indéfectiblement fidèles à l’idéal de la Résistance, en militant sans concession pour les valeurs qui ont refondé notre démocratie républicaine, faite de liberté, d’égalité, de fraternité, de respect, de justice et de paix.
Nous le devons à ceux qui ont payé de leur vie comme à celles et ceux qui s’en sont toujours faits les infatigables messagers.
Daniel Levieux - président du Comité Local de l'ANACR Meillard-le Montet - Vice-président du comité départemental de l'Allier.

Nous situer

8 Route du Cheval Blanc, 03240, Tronget, Allier, Auvergne-Rhône-Alpes