Lors de sa création, la Communauté de Communes du Bocage Bourbonnais s’est dotée de compétences. Certaines émanent des différentes lois et sont donc obligatoires. D’autres, optionnelles, ont fait le choix des élus parmi une liste. D’autres, plus libres, résultent de la volonté politique.

Les compétences obligatoires

1 – Aménagement de l'espace pour la conduite d'actions d'intérêt communautaire ; schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur ;
2 - Développement économique
  1.  Actions de développement économique dans les conditions prévues à l'article L. 4251-17 ;
  2. Création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire ;
  3. Politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales d'intérêt communautaire ;
  4. Promotion du tourisme, dont la création d'offices de tourisme.
3 - Gestion des milieux aquatiques et prevention des inondations, dans les conditions prevues a l’article l.211-7 du code de l’environnement
4 - Création, aménagement, entretien et gestion des aires d'accueil des gens du voyage et des terrains familiaux locatifs definis aux 1° à 3° du II de l'article 1er de la loi n° 2000-614 du 5 juillet 2000 relative à l'accueil et à l'habitat des gens du voyage
5 - Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés

Les compétences optionnelles

1 - Protection et mise en valeur de l’environnement, le cas échéant dans le cadre de schémas départementaux, et soutien aux actions de maitrise de la demande d’énergie.
2 - Politique du logement et du cadre de vie.
3 - Construction, entretien et fonctionnement d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire et d’équipements de l’enseignement préélémentaire et élémentaire d’intérêt communautaire
4 - Action sociale d’intérêt communautaire
5 - Création et gestion de maisons de services au public et définition des obligations de service public y afférentes en application de l’article 27-2 de la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations.

Les compétences supplémentaires

1 - Coordination de l’activité enfance-jeunesse portée par les acteurs locaux (commune, associations) et l’EPCI, soutien aux structures locales et mise à disposition de véhicules de transport :

- Participer aux contrats et aux relations avec les financeurs, initier un projet éducatif local sur le territoire, mettre en réseau les différents prestataires, accompagner les associations pour qu’elles initient de nouveaux projets, permettre une meilleure utilisation des ressources du territoire et favoriser la communication.

Le reste de la compétence enfance-jeunesse est de compétence communale.

2 - Transport communautaire :

- Mise en place et coordination du transport à la demande sur le territoire communautaire en vue de favoriser l’accès au territoire et aux services à la population locale.

3 - La Communauté de Communes interviendra également dans la réalisation des équipements de loisirs et de tourisme communautaires, à l’exception de ceux du plan d’eau de Vieure, énumérés ci-dessous :

- Maison de pays située 1 place de l’hôtel de ville à Bourbon l’Archambault.

4 - Maîtrise d’ouvrage, gestion et installation de l’éclairage public sur le domaine public et privé de la Communauté de Communes.
5 - La Communauté de Communes est compétente en matière de création et d’entretien d’équipements d’aires de services pour camping-cars (borne et plateforme) sur le territoire de la communauté
6 - Tourisme :

- Description et signalisation du patrimoine. Mise en place d’itinéraires touristiques.

- Etude de faisabilité sur un projet de mise en valeur du carreau de la mine de Noyant d’Allier.

- Etudes des besoins en matière de structures d’hébergement et de restauration.

- Communication de la communauté de communes sur son action.

- Conduite d’une politique de communication touristique et de coordination des interventions des partenaires du développement touristique local sur le territoire communautaire.

- Soutien aux associations dont le ressort couvre plus de deux communes : concours financier à l’accueil de groupes ou d’intervenants extérieurs au département.

- Animations culturelles intéressant 2 ou plusieurs communes.

7 - Aménagement, gros entretien et exploitation des équipements du plan d’eau de la Borde à Vieure.